Skip to content →

Citations

« Autrefois, on connaissait ce mystère oublié de nos jours : le monde se compose de tessons qui s’éparpillent, c’est un obscur chaos incohérent que seule l’écriture peut maintenir. »

Imre Kertesz, Liquidation, Actes Sud, 2003.

(…) à certaines températures, les mots perdent leur consistance, leur contenu, leur signification, tout simplement, ils s’anéantissent, si bien qu’à l’état gazeux, seuls les actes, les actes nus font preuve d’un certain penchant pour la solidité, il n’y a que les actes que nous puissions presque prendre dans nos mains et les observer, comme un morceau de minéral muet, comme un cristal. » p.59

« Les phrases dont nous avons besoin finissent tôt ou tard par nous trouver. » p.103

Imre Kertesz, Kaddish pour l’enfant qui naîtra pas, Actes Sud, 1995.

 

 

Published in Non classé

Comments are closed.